Jouer est une activité primordiale pour les enfants qui leur permet de grandir et de se développer harmonieusement. Et lorsque le beau temps pointe le bout de son nez, il n’est rien de plus naturel pour eux que de jouer dehors, pourvu qu’ils profitent du plein air et du soleil. Mais il arrive des fois que cette activité à l’extérieur tourne au drame ; un enfant n’est jamais à l’abri d’accidents notamment s’il n’est pas surveillé. Un petit garçon a failli perdre la vie à cause d’une morsure que sa maman pensait provenir d’une guêpe, comme relayé par nos confrères de The Epoch Times.

Nous pensons toujours que notre maison et notre jardin sont synonymes de sécurité, jusqu’à ce qu’un événement vienne basculer ces idées reçues.

Une maman pense que son fils est piqué par une guêpe
Le drame du petit garçon de 3 ans

Elisabeth Nordgarden et son petit garçon Kristoffer, âgé de 3 ans, jouaient ensemble dans le jardin de la maison des grands parents. Le petit jouait pieds nus et semblait s’amuser comme tous les enfants de son âge. A un moment donné, ce dernier a accouru chez sa maman en pleurant ; il avait une trace de morsure. Au début, sa mère a pensé que c’était juste une piqûre de guêpe ou une égratignure sans gravité, jusqu’à ce qu’elle remarque que son pied commençait à gonfler et virer vers le bleu.

Une maman pense que son fils est piqué par une guêpe

Aussitôt, elle a appelé les secours et le personnel de soins d’urgence ont tout de suite constaté qu’il s’agissait d’une morsure de vipère. Son état avait empiré et les bleus qui se trouvaient autour de sa cheville, se sont propagés tout au long de son corps en raison d’une hémorragie intestinale. Le pronostic vital de l’enfant était menacé ; il maigrissait à toute vitesse passant rapidement de 20 à 15 kilos.

Loading...

Pendant les deux semaines passées à l’hôpital, le petit Kristoffer a lutté pour rester en vie mais a finalement réussi à surmonter cette épreuve et à retrouver sa santé après l’administration d’un antidote.


Une maman pense que son fils est piqué par une guêpe

Suite à cette malencontreuse expérience, la maman a tenu à avertir tous les parents sur la nécessité de surveiller minutieusement leurs enfants lorsqu’ils jouent à l’extérieur et surtout de les protéger par des chaussures fermées montantes et des pantalons car personne n’est à l’abri d’égratignures ou même de morsures de reptiles ou de guêpes.

Une maman pense que son fils est piqué par une guêpe
Quels sont les symptômes de morsure de vipère ?

Selon le centre anti-poison, les symptômes surviennent généralement entre une demi-heure et quelques heures après la morsure. Ils se manifestent par un gonflement de la partie du corps mordue, une douleur accrue, une nausée, des vomissements, une diarrhée ou encore une accélération de la fréquence cardiaque. Dans des cas plus dangereux, l’œdème pour s’étendre et engendrer des saignements.
Quel traitement ?

Il devient urgent d’appeler les secours afin d’administrer un premier traitement sur place avant de se diriger vers l’hôpital pour une surveillance obligatoire.

Toutefois, dans l’attente des secours, vous pouvez :

Désinfecter la plaie avec de l’eau et du savon et par la suite avec un désinfectant
Se débarrasser de tout ce qui peut engendrer une compression comme les bagues, les bracelets ou encore les chaussettes
Appliquer un bandage sur la zone mordue sans pour autant le serrer
Se mettre au repos en immobilisant le membre affecté et en le surélevant légèrement afin de diminuer le gonflement

A l’hôpital, un sérum antivenin sera injecté selon le degré d’envenimation.