Dans le New Hampshire, aux États-Unis, une cantinière a été licenciée pour « faute grave » après avoir servi un repas à un jeune écolier qui n’avait pas les sous pour se le payer.

C’est incroyable, mais vrai : dans le New Hampshire, une cantinière a été licenciée pour « faute grave » après avoir osé servir un repas à un enfant qui n’avait pas suffisamment d’argent sur lui pour le payer. Jugeant que l’écolier serait en mesure de rembourser son repas dès le lendemain, la cantinière ne pensait pas faire d’erreur. Mais son supérieur a estimé qu’elle s’était rendu coupable de « vol de nourriture », et l’a licenciée.

Loading...


Selon Mirror, l’enfant a pourtant bel et bien remboursé les huit dollars (7,20€) de son repas dès le lendemain matin. Mais le supérieur hiérarchique de Bonnie Kimball n’a rien voulu savoir, et a estimé que sa cantinière avait commis une faute inacceptable et lourde de conséquences. L’homme a déclaré devant CNN qu’il se montrait « intraitable » avec le personnel qui passe outre les règles de facturation scolaire imposées.

Deux employées démissionnent
En signe de protestation, deux cantinières et collègues de Bonnie Kimball ont démissionné de leur poste, jugeant intolérable la décision prise par leur employeur. Une page de solidarité baptisée « Des fonds pour financer les déjeuners » a même été créée sur la plateforme GoFundMe, pour venir en aide à la cantinière licenciée. Plus de 7600 dollars ont d’ores et déjà été récoltés, sur les 6000$ initialement demandés.