Pour 6 personnes :

4 morceaux de poulet fermier (2 cuisses et 2 contre cuisses pour moi), label rouge s’il vous plait
6 pommes de terre
6 carottes (j’avais des variétés anciennes, de couleurs différentes)
40 cl de bouillon de volaille (maison ou reconstitué avec un cube)
2 oignons
1 feuille de laurier
3 brins de thym
1 pincée de sel
1 cuillère à café de curcuma,
1 cuillère à café de cumin
1/2 cuillère à café de poivre
1 clou de girofle
1 pointe de couteau de piment d’Espelette ou de Cayenne
4 cuillères à soupe d’huile d’olive

Préparation

Epluchez les pommes de terre, les carottes et les oignons. Lavez le tout. Ciselez les oignons, tranchez les carottes en rondelles et coupez les pommes de terre en gros cubes (4 à 6 morceaux par pommes de terre).

Loading...

Lavez le thym et le laurier. Ôtez la peau des morceaux de volaille si comme moi vous préférez un plat un peu plus light.

Versez 2 cuillères à soupe d’huile d’olive dans la cocotte et faites chauffer à feu moyen. Mettez les oignons, une pincée sel et faites blondir 7 à 8 minutes. Enlevez les oignons et réservez-les dans un plat. Ajoutez 2 cuillères à soupe d’huile d’olive à nouveau dans la cocotte et faites-y colorer, cette fois à feu vif, les morceaux de poulet pendant 5 minutes.

Ajoutez ensuite les oignons réservés, les épices et herbes aromatiques, mélangez, puis ajoutez les dés de carottes et pommes de terre. Arrosez avec le bouillon de volaille. Fermez l’autocuiseur et faites cuire 18 minutes à partir du moment où la soupape chuchote. Goûtez, rectifiez l’assaisonnement si besoin et servez.

Délicieux ! Un plat complet comme je les aime. Pour la déco, vous pouvez saupoudrer de quelques pluches de thym frais.