Ingrédient
250 g de miel (bien parfumé) de lavande de préférence
100 g de glucose
200 g de sucre en poudre
65 g d’eau
55 g de blanc d’oeuf
150 g de noisettes avec la peau
150 g d’amandes avec la peau
50 g de pistaches non salées
2 feuillets de papier azyme (une grande feuille de 32 x 23 cm coupée en deux)

Préparation
Préparer deux casseroles, un ou deux thermomètres de cuisson.
Préchauffer le four à 150° et déposer sur une plaque les fruits secs. Les mettre pendant 10 minutes au four à 150°.
Les laisser ensuite dans le four éteint pour qu’ils restent au chaud (moi je les ai mis dans un bol à cette étape et j’ai mis mon bol au four, j’ai trouvé que la manipulation – avec des gants- était plus aisée pour verser les fruits rapidement dans les blancs sucrés)
Déposer une feuille de papier azyme sur une planche en bois bien plus large que la feuille. Mettre les petits dessins croisés vers l’extérieur.
Mettre le miel dans une casserole. Mettre le glucose, le sucre et l’eau dans l’autre.
Faire chauffer la casserole avec le sucre glucose et l’eau et faire chauffer à feu moyen. Ne pas mélanger. A l’aide du thermomètre de cuisson, amener ce mélange à 151° (cela prend un peu de temps) 5 minutes après avoir commencé à faire chauffer la première casserole, faire chauffer celle avec le miel pour que le miel atteigne 140° (attention le miel peut bouillir et déborder, bien surveiller) Lorsque le miel comence à bien chauffer (vers 100°) monter les blancs d’oeuf en neige. Dès que le miel atteint 140° le verser sur les blancs battus tout en continuant de fouetter à vitesse moyenne.
Dès que le mélange glucose/sucre/eau atteint 151° (pas plus car cela durcirait trop le nougat) le verser sur les blancs tout en continuant à fouetter doucement. Laisser le fouet en marche à vitesse moyenne pendant 7 minutes. Retirer ensuite le fouet du robot et ajouter rapidement les fruits secs chauds (attention en empoignant le bol chaud !) Mélanger le tout avec une cuillère en bois très solide en agissant rapidement car le nougat va durcir vite. Le répartir ensuite sur la feuille de papier azyme (attention cela colle il faut faire pusieurs paquets pour garnir toute la surface car on ne peut pas bien étaler) poser ensuite la deuxième feuille de papier azyme, côté croisillons sur l’extérieur et appuyer pour aplatir le tout (avec un rouleau à pâtisserie ou avec une autre planche sur laquelle on s’appuyera fortement) Laisser sécher toute une nuit.
Le lendemain découper avec un très bon couteau en faisant très attention à la manipulation, le nougat peut coller un peu à la lame et rendre la tâche difficile. J’ai rempli un broc d’eau très chaude et j’ai trempé la lame du couteau dedans entre chaque découpe.
Découper des petits carrés ou des petits rectangles de nougat.
Conserver le nougat dans un endroit sec à l’abri de la chaleur.
remarques : utiliser un miel de bonne qualité et bien parfumé de préférence, le nougat n’en sera que meilleur. Il faut également un bon robot qui n’a pas peur de coller ni de chauffer. J’aurais pu mettre moins de fruits secs, il y en a presque trop. On peut enrober les carrés découpés dans du chocolat fondu et laisser sécher à température ambiante.
verdict : Malgré une texture à peine trop collante pour moi, ce nougat est délicieux, parfumé, croquant et moelleux. La famille chocolat a adoré même mini miss, c’est donc gagné !