En interview avec France info le 15 octobre dernier, le mari de Mélanie Page s’est exprimé au sujet de l’échec de sa nouvelle émission sur France 2, The Artist.

Elle était annoncée comme l’une des compétitions des samedis du PAF à la rentrée. Dès le mois de septembre en effet, France 2 a diffusé ce nouveau télé-crochet baptisé The Artist.Le programme, produit par Nagui, visait à promouvoir de jeunes talents qui présenteraient leurs propres textes. Un projet que l’animateur avait à cœur.

Seulement, face à l’édition spéciale All Stars de The Voice sur TF1 qui célèbre cette année ses dix ans, difficile pour le nouveau né de la chaîne publique de faire le poids. Avec Jenifer (qui a longtemps manqué à ses fans), Zazie, Mika et les autres coachs aux commandes, les jeunes talents n’ont pas tant retenu l’attention du public.

C’est dire qu’il n’y avait pas match entre les audiences réalisées par la première chaîne et France 2. Et les conséquences pour Nagui n’ont pas tardé à se faire ressentir. La chaîne n’a eu d’autre choix que de reprogrammer The Artist en deuxième partie de soirée le vendredi. Un échec cuisant pour l’animateur qui s’attendait à bien mieux.

« Se retrouver à moins d’un million, ce qui est une catastrophe quand on est en prime, on ne va pas se mentir. Il y a zéro langue de bois dans mon discours… C’est évidemment une claque », a expliqué le mari de Mélanie Page lors de l’interview qu’il a accordé ce vendredi 15 octobre à France Info, à quelques heures de la finale sur France 2 de The Artist.

A la question de savoir si cet échec commercial lui a « fait perdre beaucoup d’argent », l’animateur de N’oubliez pas les paroles a répondu : « Oui ». « Mais c’est le rôle d’un producteur, c’est de prendre des risques. La chaîne, quand elle change de case, elle vous dit : ‘On ne va pas payer le même prix, donc on va payer moins cher’, mais ça c’est totalement assumé », a-t-il ajouté.

Nagui a poursuivi précisant que malgré tout il « rêve » d’une suite pour le programme. L’animateur est persuadé qu’il y a « une place pour une émission, peut-être pas en direct donc avec ce coût supplémentaire du direct. En attendant, le compagnon de Mélanie Page continue de cartonner avec son programme N’oubliez pas les paroles.