En comparaison des traditionnels couverts, manger avec les mains est en réalité plus sain! En effet, la digestion se trouve améliorée et ce mode d’ingestion permet même de prévenir certaines maladies. On vous explique pourquoi.

Une brève histoire de la fourchette : La fourchette est aujourd’hui un objet banal, mais elle a été inventée et pensée dans le but de saisir les aliments sans avoir à les toucher avec les doigts. Véritable objet de luxe et principalement utilisé par la noblesse, cette petite fourche a mis plusieurs siècles avant de véritablement se démocratiser.

Une digestion optimisée : Le principal bienfait de manger avec ses mains et d’optimiser le processus de digestion. En effet, en saisissant les aliments avec ses doigts, on transmet un certain nombre d’informations au cerveau, qui va ensuite les transmettre au système digestif. Ce dernier pourra s’adapter en fonction de la température des aliments mais aussi de leur texture. Ainsi, l’organisme va pouvoir préparer les organes digestifs pour faciliter l’assimilation de chaque bouchée.

Lorsque l’on mange avec ses mains, on est obligés de manger plus lentement : En effet, avec une fourchette, on aura tendance à piquer une grande quantité de nourriture et donc à finir son assiette très rapidement. On estime que l’on place moitié moins d’aliments dans une main que sur une fourchette. Il faut environ 20 minutes au cerveau pour recevoir l’information qu’un aliment a été ingéré, c’est à dire que le niveau de satiété ne peut être atteint seulement au bout de ces 20 minutes.

Loading...

Des saveurs exaltées et un autre rapport à la nourriture : En Inde et dans de nombreux pays d’Asie, manger avec ses doigts est une pratique traditionnelle. Cela permet d’exalter les goûts des aliments et de dégager toutes leurs saveurs en les répondant sur les lèvres, la langue et le palais en stimulant toutes les papilles gustatives. En ajoutant le toucher, on ajoute un sens, et donc une profondeur à notre expérience gastronomique.

Manger avec ses mains présente d’autres avantages : C’est meilleur pour l’environnement, car pas de vaisselle à faire, On favorise un mode d’alimentation lent et conscient (slow food), On évite de se brûler la langue, car les doigts sont les premiers à entrer en contact avec la nourriture

Du côté des inconvénients: Manger avec ses doigts ne s’applique pas à tous les types de plats comme par exemple la soupe, la purée ou les pâtes. Certaines recettes épicées peuvent « salir » les mains voire présenter un risque (le piment irrite la peau). Il est indispensable de se laver les mains après un tel repas pour éviter de se frotter les yeux avec des restes de piment sur les doigts par exemple.