Le fiadone est, à priori, une variante du flan à base de brocciu et de citron.
Je vous propose ici la recette du fiadone de Lucette: avec pâte brisée et en montant les blancs.

Pour la pâte brisée :

250 g de farine
125 g de beurre
1 pincée de sel
1 jaune d’œuf

Pour l’appareil à fiadone :

500 g de brocciu
5 œufs
150 g de sucre
1 citron non traité

La pâte brisée très bien expliquée C’est rarement le cas dans les recettes qu’on trouve sur le web:

 

Ingrédients : 250 g de farine, 125 g de beurre, 1 pincée de sel, 1 jaune d’œuf

On place le beurre en morceaux dans un cul de poule.
On ajoute le sel sur la farine.

On écrase les morceaux de beurre du bout des doigts.
On répartit correctement le beurre écrasé dans la masse de farine.

On fait une fontaine.
On délaye le jaune d’œuf avec un petit peu d’eau et on le verse au centre de la fontaine.
On mélange petit à petit.

On fraise la pâte.
Le geste de fraiser consiste à pousser avec la paume de la main la pâte devant soi.
On peut le faire avec une spatule ou une feuille.

Loading...

Au premier passage, l’amalgame ne se fait pas totalement. Il faut alors continuer à fraiser.
Le fraisage sert à donner de la tenue à la pâte et à bien incorporer les morceaux de beurre à l’amalgame.

On forme une boule. On obtient une pâte lisse, souple et sans morceaux.
On laisse reposer 1 h au moins.

On étale au rouleau sur environ 3 mm.

On fonce un cercle à tarte préalablement beurré.
On pique la pâte.

Pour ma part, j’ai utilisé un moule plus haut, type tourtière, parce que je voulais un gâteau plus haut comme un flan pâtissier.

En général, je replace le moule foncé au froid pendant environ 30 min, le temps de préparer l’appareil.

L’appareil à fiadone :

Ingrédients : 500 g de brocciu, 5 œufs, 150 g de sucre, 1 citron non traité

On préchauffe le four à 180°C.

On clarifie les œufs en séparant les blancs des jaunes.

Essayez d’utiliser des œufs à température ambiante : les blancs monteront plus facilement.

Dans un cul de poule, on verse le sucre et les jaunes d’œufs.

On les blanchit en battant au fouet.

On lave le citron et on râpe le zeste.

On l’ajoute à la préparation précédente.
On mélange.

On ajoute le brocciu et on fouette le mélange.

Le mélange reste légèrement granuleux. Je ne sais pas si c’est normal mais il me semble difficile d’obtenir une préparation totalement lisse vu la texture du brocciu.

On monte les blancs en neige ferme.

On les mélange délicatement à la préparation.

On verse dans le moule.

En général, après avoir versé l’appareil dans le moule, je découpe le surplus de pâte juste à hauteur de l’appareil.
Je procède de la même façon pour les flans pâtissiers ou certaines tartes.
Ça évite d’avoir une bande de pâte trop cuite au-dessus du fiadone.

On enfourne.
.
On laisse refroidir dans le moule.

Bonne dégustation !!!