Gérard Hernandez, acteur reconnu et apprécié notamment pour son rôle dans la série d’M6 “Scènes de ménage”, il s’est confié sur son état de santé et cela semble compliqué pour lui d’enchaîner les tournages.
A 87 ans, le comédien Gérard Hernandez (Raymond dans ‘Scènes de ménages” sur M6) parait en pleine forme.

Pourtant, au micro de l’émission “L’Instant de Luxe” il a eu du mal à retenir ses larmes, inquiet pour la suite de sa vie, et malheureusement, il n’était pas dans une posture humoristique.

Des mots incroyablement touchants et émouvants…

Chaque jour, Gérard Hernandez régale les téléspectateurs dans Scènes de ménages, série dans laquelle il incarne Raymond, un retraité grincheux en couple avec Huguette (Marion Game).

Ce couple fictif est même devenu un des favoris des Français pourtant, à l’âge de 87 ans, cela semble être de plus en plus compliqué pour Gérard Hernandez de tourner…

Mardi 3 mars, l’acteur était sur le plateau de L’Instant de Luxe sur Non Stop People et il a fait des confessions inattendues.

Celui qui a partagé les plateaux avec Audrey Lamy ou Valérie Karsenti a évoqué le temps qui passe avec les larmes aux yeux.

“Heureusement que j’ai un truc qui marche encore : la tête.”

Il me faut une heure pour marcher.

Le grand De Gaulle avait raison :
« La vieillesse, c’est un naufrage », a-t-il lancé au journaliste après avoir révélé qu’il n’avait pas peur la mort.

Cela semble compliqué pour lui d’enchaîner les tournages.

Il me faut une heure pour marcher
Les larmes aux yeux, Gérard Hernandez continue :

« Heureusement que j’ai un truc qui marche encore : la tête. »

Il me faut une heure pour marcher.

Le grand de Gaulle avait raison :

« la vieillesse, c’est un naufrage ».

Ceux qui vous disent que c’est beau de vieillir, non ! Ce n’est pas beau de vieillir, ce n’est pas beau.

On résiste plus ou moins.

Bien ou mal, mais ce n’est pas beau.

J’ai peur pour mon épouse, et elle a peur pour moi.

On n’en parle pas trop.

Mon truc c’est de plaisanter, de déconner et quand je déconne beaucoup c’est que ça ne va pas très bien“, assure Gérard Hernandez qui conclut :

« Souvent, les gens me disent ‘Vous êtes en bonne santé’. Forcément, je ne vais jamais chez le médecin pour éviter qu’il me dise le contraire, mais si je me demande où j’ai mal, je peux faire l’inventaire : partout. Sauf aux orteils. Et encore ! Toute ma vie, je reconnais, j’ai eu mal quelque part… Mais ce qui est pire aujourd’hui, c’est que je doute que ça s’arrange ».

En assurant qu’il lui faut “une heure pour marcher”, la star de Scènes de Ménages a établi une triste conclusion au sujet du temps qui passe.

“Ceux qui vous disent que c’est beau de vieillir : non !

Ce n’est pas beau de vieillir, c’est pas beau”, a-t-il regretté.

Et d’insister : “on résiste plus ou moins, bien ou mal mais ce n’est pas beau”.

Son angoisse ne réside pourtant pas dans cette crainte de la “décrépitude”.

Depuis dix ans maintenant, Gérard Hernandez nous régale chaque soir sur M6.

Dans Scènes de ménages, la célèbre pastille humoristique, Gérard Hernandez et sa complice Marion Game incarnent le couple désabusé Raymond et Huguette.

Le comédien a également mené une riche carrière dans le théâtre et même dans le doublage.

Il a notamment prêté sa voix à nombre de personnages de dessins animés, tels que Gonzo dans le Muppet Show, mais aussi le Grand Schtroumpf dans Les Schtroumpfs.

Gérard Hernandez a eu l’occasion de faire le point sur ses années à succès jusqu’à aujourd’hui dans l’émission L’Instant de Luxe sur Non Stop People ce mardi 3 mars 2020.

Gérard Hernandez donne son âge
Et c’est avec beaucoup de sensibilité qu’il a évoqué le temps qui passe et sa difficulté à l’accepter.

“Il y a quelques années, je pouvais mettre mon chiffre à l’envers.”

Par exemple 82, ça faisait 28. Maintenant, même si je le mets à l’envers, ça fait vieux.

À l’envers, ça fait 78.

Donc 87″, souligne-t-il avec un certain humour.

S’il assure ne pas craindre la mort, il apparaît toutefois soucieux de “la décrépitude”.

“Heureusement que j’ai un truc qui marche encore, c’est la tête. Mais, il me faut une heure pour marcher…

Le grand de Gaulle avait raison, c’est un naufrage”, se désole-t-il en parlant de la vieillesse.

Gérard Hernandez précise ensuite sa pensée en expliquant avoir peur de “partir en kits comme chez IKEA”.

Mais ses plus grandes angoisses concernent “surtout les autres”, et plus particulièrement son épouse Micheline.

Alors que l’animateur Jordan De luxe plaisante sur l’ambiance qu’il doit y avoir à la maison, le comédien explique qu’ils n’en “parlent pas” ensemble.

“C’est pas interdit, mais il y a un côté pudique, on ne montre pas trop.

Moi, mon truc, c’est de plaisanter, de déconner…

Quand je déconne beaucoup, c’est que ça ne va pas”, lâche-t-il les larmes aux yeux et se laissant prendre par ses émotions.

C’est pourquoi il ne vaut mieux pas dire à Gérard Hernandez qu’il est “beau de vieillir”.

“Non ! C’est pas beau de vieillir.

On en résiste plus ou moins, bien ou mal, mais c’est pas beau”, tient-il à rectifier.

Et de conclure : “Mais vous verrez, c’est pas un grand cadeau la vie, c’est pas un grand cadeau.

Vous verrez, ce qui manque, c’est cette flamme…”

Des mots qui tendent à faire réfléchir et surtout à profiter de chaque instant. scènes de ménages Gérard Hernandez et Frédéric Bouraly n’ai pas peur