Marie Trainer, une Américaine de 54 ans, a perdu ses bras et ses jambes après avoir été léchée par son chien. Les médecins n’ont pas eu le choix, l’amputation était la seule option pour sauver sa vie. Elle fut infectée par une bactérie appelée capnocytophaga canimorsus. Présente dans la salive du chien, elle est souvent inoffensive. Pourtant, elle a provoqué une septicémie chez la quinquagénaire.

L’infection menaçait ses organes vitaux
En revenant des vacances, le couple Trainer retrouve sa maison à Ohio, ses chiens et son traintrain quotidien. Tout bascula quelques jours plus tard. Fiévreuse, Marie fut hospitalisée en urgence. Les médecins ont dû la plonger dans un coma artificiel pour lui sauver la vie. Dix jours plus tard, le réveil est douloureux, elle a perdu ses 4 membres.

Loading...

Au départ, les docteurs ont pensé qu’il s’agît d’une maladie tropicale, ils ont abandonné cette piste. L’origine du mal était en fait une coupure infectée située sur son bras. Taylor, son berger allemand, lui a transmis la capnocytophaga canimorsus en léchant sa blessure.

L’infection s’est propagée à travers son corps, touchant son nez, ses oreilles, ses jambes et ses mains. Bloqué par des caillots, le sang ne circule plus correctement. Les cellules situées aux extrémités meurent rapidement. L’amputation est devenue nécessaire. Heureusement, le visage de Marie est intact.
Une infection rare, mais mortelle
La capnocytophaga canimorsus est souvent présente dans la salive des chiens et des chats. Pourtant, l’infection reste rare. Les spécialistes ont seulement recensé 200 cas au niveau mondial depuis 1976. Pour se protéger, il est recommandé de toujours se laver les mains avec du savon après un contact avec un chien ou un chat.


Marie commence une nouvelle vie. Elle rejoindra un centre de rééducation dès sa sortie de l’hôpital. Marcher avec des prothèses nécessite des exercices réguliers. Ses mains seront également remplacées par des ajouts.

Les accidents sont imprévisibles. Merci de partager cet article pour avertir vos proches.