le comprLa Tropézienne s’est fendue d’une lettre écrite ce mardi adressée au maire de Barjols, Benjamin Demirdjian.
Elle dénonce le programme de la fête du chien organisée le 4 août à Barjols « avec le soutien de la ville et du département », qui selon elle est un « hymne aux chasses les plus arriérées et cruelles ».
Et de poursuivre:

Loading...

« Démonstration de chasse à courre, de la pratique de la glu, initiation au tir à l’arc, entraînement au tir, etc. Toutes ces activités barbares sont proposées en entrée libre pour les moins de 12 ans… Barjols a bien d’autres arguments à proposer que faire étalage de ces pratiques scandaleuses qui ne séduisent plus qu’une poignée de barjots! » Les Barjolais apprécieront…

Contacté, le maire dit ne pas comprendre cet « acharnement », qui a démarré sur la page Facebook de la ville: « C’est notre 27e édition. Pourquoi s’en prendre à nous alors que s’est tenue le week-end dernier la 50e fête du chien à La Verdière et celle d’Ollières il y a quelques semaines. Ici, c’est une belle fête de la chasse et de la pêche. Qu’elle s’attaque aux corridas, ça on peut le comprendre ».endre ».